Cadeaux zéro déchet, de plus en plus à la mode!

C’est un constat incontournable depuis quelques temps, les produits et marchandises zéro déchet ont la cote ! Dans la vie de tous les jours où comme cadeaux pour un proche, ceux-ci sont utiles, font plaisir et surtout, aident notre planète !

Sandrine Sauvage possède une épicerie de vrac à Hélécine et elle ne dit pas le contraire : « Depuis déjà quelques années, c’est une tendance en vogue. Mais cette année en particulier, c’est encore davantage le cas. Les gens ont envie d’offrir des produits locaux, qui viennent près de chez eux »

Et cette mode n’est pas seulement réservée aux citoyens engagés. Tout un chacun peut en effet trouver son bonheur dans cette catégorie de marchandises : « Effectivement, il y a plein de produits super chouettes à faire découvrir à des gens qui ne sont pas spécialement dans le zéro déchet. »

Ses éponges faites mains et entièrement naturelles par exemple rencontrent un succès fou. Un exemple parmi d’autres de produits auxquels on ne penserait pas spécialement pour un cadeau et qui sont en fait une très chouette idée.

Outre l’aspect environnemental, acheter ces produits amène un autre avantage : « On met son argent dans l’économie belge. Et tant qu’à faire, les gens préfèrent faire tourner notre économie plutôt que celle d’un pays comme la Chine par exemple. »

Les rendez-vous, l’adaptation réussie de la période COVID

Beaucoup de commerçants ont tenté avec succès l’expérience. Proposer aux clients des plages horaires sur rendez-vous. Une tentative qui a souvent été un véritable succès, la formule plaisant énormément aux clients comme aux commerçants : « C’est un moment vraiment privilégié . Le client n’a pas à s’inquiéter des gens qui sont derrière lui. Il a son propre créneau et il peut discuter et partager avec le commerçant ou la commerçante. »

Autre nouvelle habitude qui rencontre également beaucoup d’enthousiasme, le service sur commande permet aux clients de commander en ligne ou par téléphone un produit et venir le chercher à un autre moment. Une solution à la fois sécurisante en période de pandémie mais également très flexible en termes d’organisation.

La visibilité, le nerf de la guerre pour les commerçants locaux

La visibilité, c’est parfois la seule chose qui manque aux commerçants locaux pour décoller. Car si leurs produits sont reconnus et appréciés par leurs clients, encore faut-il que ceux-ci soient au courant qu’ils existent. « C’est clair que c’est super important d’attirer les clients vers les commerces locaux et les producteurs locaux. La visibilité c’est quelque chose de très important pour les petits commerces.»

Et être visible aujourd’hui n’est pas évident. Cela demande énormément d’énergie et de temps, ce que n’ont pas les commerçants indépendants : « Ça coute très cher. Le moindre euro ou la moindre heure que l’on doit sortir pour notre communication, c’est un euro ou une heure qu’on ne peut pas mettre dans nos produits ou dans notre activité. »