MonBoncoin s’intéresse aux géants de l’export international!

Si vous avez cliqué sur notre article depuis notre publication Facebook, vous l’aurez sans doute très vite compris : Il s’agissait d’un poisson d’avril. MonBonCoin n’a évidemment aucune intention de s’allier avec l’un des géants de l’e-commerce et de la livraison. Mais nous avons saisi l’opportunité de cette date pour vous faire un petit état des lieux et vous présenter les avantages des commerces locaux par rapport à ces rouleaux compresseurs de notre époque.

Amazon, Alibaba, Target ou encore Wallmart. A moins de vivre sans internet depuis une dizaine d’années, vous connaissez l’un de ces noms, voire deux. Si vous avez vécu aux Etats-Unis, vous les connaissez tous. Eux, ce sont les géants de l’e-commerce. Des sociétés qui ont fait de la vente sur internet et de la livraison ultra-rapide leur créneau principal. Et ce, avec un succès énorme. Rien que pour les deux premiers, on parle de 320 milliards d’euros de chiffre d’affaire annuel en 2021 pour Amazon et 72 milliards d’euros pour Alibaba. Des sommes qui rivalisent à elles seules avec le PIB de certains pays développés. (1 et 2).

Ce succès est explicable en très grande partie par les services très aboutis de ces géants sur le commerce à l’international. Que ce soit en termes de ventes en ligne et de livraisons en un temps record, d’offres de stockage de données toujours plus importantes et rapides ou encore de spécialisation dans la gestion des stocks de puces électroniques, ils ont su trouver un public qui ne cesse de croître et qui se montre de plus en plus dépendant d’eux.

Le revers écologique et socio-économique de la pièce

Mais tout cela n’est pas que positif, loin de là. Environnementalement, le bilan est très lourd. Les livraisons rapides et le stockage à distance des données génèrent, selon plusieurs associations de défense de la nature, d’énormes sources d’émissions de gaz à effet de serre. La destruction des invendus est quant à elle un immense gaspillage de ressources qui augmente également considérablement la pollution de l’air.

En termes d’impacts sociaux et économiques, ce n’est guère mieux. Les grands groupes comme Amazon n’hésitent pas à travailler à perte hors de leur territoire, quitte à faire rouler leurs camions à vide ou presque, dans le but de renforcer leur position sur le marché.

Certains groupes sont également accusés par plusieurs associations de dissimuler une partie de leur chiffre d’affaire dans les pays où ils s’implantent, ce qui renforce leur position dominante, puisqu’ils sont moins taxés pour un même service que les commerces locaux. (3)

Commerces locaux : Plus justes, plus pertinents et plus enrichissants

Les commerces locaux quant à eux ont de très solides atouts à faire valoir. Les conseils et le service par exemple, sont deux avantages précieux que vous retrouverez uniquement chez eux. Ils connaissent leurs produits et vous aideront à trouver l’article qui vous va le mieux, sans risque de vous vendre quelque chose qui ne convient pas du tout !

En lien avec cet argument, se rendre dans les magasins locaux permet de profiter d’échanges enrichissants et de convivialité. Des éléments essentiels pour développer le tissu local de nos communes et régions et tout aussi important pour notre bien-être et notre santé mental. On le ressent suffisamment en cette période de restrictions sanitaires.

Autre avantage, le caractère unique de certains de leurs produits/marchandises. Dans de nombreuses boutiques et magasins locaux, vous trouverez des produits uniques et originaux, totalement introuvables sur les grandes plateformes et vendus à des prix justes, reflétant la véritable valeur du travail qui se trouve à l’origine de leur confection.

Ecologiquement parlant, un monde de différence

Enfin, au niveau écologique, la comparaison n’est pas à faire, tant l’impact est totalement disproportionné. Alors certes, vous n’aurez peut-être pas votre commande le soir-même. Mais est-ce réellement problématique ? D’autant qu’en favorisant les commerces de proximité, vous réduirez l’utilisation de moyens de transports de masse pour les livraisons , et donc la pollution qui est susceptible d’en découler.

Alors un conseil, avant de commander quelque chose sur internet, prenez le réflexe de vous tourner vers vos commerces locaux. Vous y trouverez certainement ce que vous recherchez et souvent, en bénéficiant en plus de conseils avisés et d’un service de qualité. Et vous ferez une fleur à notre planète et à notre économie locale, qui sont fortement impactées par l’ombre colossale de ces géants internationaux.

(1)    : https://rmc.bfmtv.com/emission/malgre-la-crise-sanitaire-le-chiffre-d-affaires-d-amazon-a-explose-en-2020-2033083.html

(2)   https://www.forbes.fr/business/alibaba-le-dernier-concurrent-damazon/

(3)   https://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/des-ong-denoncent-l-impact-environnemental-d-amazon_2108779.html